Maurice UTRILLO (1883-1955)

Lot 7
Aller au lot
Estimation :
30000 - 40000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 57 500EUR
Maurice UTRILLO (1883-1955)
La maison du Docteur Blanche à Auteuil
Huile sur toile (rentoilée)
Signée en bas à droite
54 x 73 cm
Provenance: Par descendance à l'actuel propriétaire, référencé dans l'inventaire Pierre Levasseur sous le n° 43.
Bibliographie: Paul Pétridès, Catalogue Raison­né, 1962, Tome II, reproduit sous le n° 684 p. 192
Datation:
Daté «circa 1917» par Paul Pétridès dans le Tome II du Catalogue Raisonné entrepris du vivant de Lucie Valore, épouse de l'artiste, paru en 1962.
Daté «circa 1920» par l'Association Maurice Utrillo.
Un certificat de l'Association Maurice Utrillo pourra être remis à la demande et à la charge de l'acquéreur.

Maurice UTRILLO (1883-1955)
La maison du Docteur Blanche à Auteuil
Oil on canvas (relined)
Signed lower right
54 x 73 cm
Provenance: By descent to the current owner, referenced #43 in the Pierre Levasseur inventory.
Literature: Paul Pétridès, Catalogue Raisonné, 1962, Volume II, reproduced under #684 on p. 192.
Dating:
Dated «circa 1917» by Paul Pétridès in Volume II of the Catalogue Raisonné he started when Lucie Valore, Utrillo's wife, was still alive. It was published in 1962.
Dated «circa 1920» by Association Maurice Utrillo.
A certificate from Association Maurice Utrillo can be issued to the buyer upon request and at their expense.

モーリス・ユトリロ(1883−1955)
《オートイユのブランシュ博士の家》
カンバスに油彩(カンバスは裏打ちされて
いる)
画面右下にサイン
サイズ:54 X 73 cm
価格評価:30,000/40,000ユーロ
来歴:後裔より現在の所有者へ、ピエール・ルヴァッ
サー財産目録 n°43に明記される。
参考文献: ポール・ペトリデス、カタログレゾネ、第
2巻, p.192, n°684(1962年)に掲載。
推定年代:
ポール・ペトリデスがリュシー・ヴァロール(画家の
妻)の存命中に着手し、1962年に刊行された カタ
ログレゾネ第2巻に《1917年頃》と記される。
モーリス・ユトリロ協会により年代は《1920年頃》
と推定される。
*落札者の要望と費用負担により、モーリス・ユトリ
ロ協会の証明書が交付される。

Notre tableau fut apporté à Pierre Levasseur en avril 1920 en compagnie de deux autres. Ce sera la dernière livraison effectuée. Le sujet date la peinture de mars ou avril 1920.
Utrillo est interné pour la troisième fois à l'asile de la rue de Picpus par décision de justice en avril 1920. Sa mère, Suzanne Valadon, s'emploie à le faire sortir et remue ciel et terre avec véhémence, expliquant l'attitude violente de son fils comme étant la conséquence du vol de deux toiles par un infirmier au sein de l'asile. La clinique du Docteur Blanche, rue de Berton dans le 16e arrondissement de Paris, fut alors pressentie pour accueillir Utrillo et un arrêté du Préfet de Police au­torisa le transfert vers cet établissement aux méthodes de traitement plus bienveillantes. Utrillo ne passa que quelques jours dans la clinique du Docteur Blanche. Pour une raison obscure, mais sans doute pécuniaire, ce fut à l'Asile de Sainte-Anne où l'internement était gratuit que l'artiste fut admis le 5 juillet.

Le portail ouvert:
Docteur en 1819, Esprit Blanche, s'inspirant des méthodes de Pinel, crée pour ses patients, atteints de maladies mentales, des conditions de vie entièrement différentes de celles qui sont en usage ordinairement dans les maisons de santé: le patient est pris en charge dans un cadre familial. Esprit Blanche ouvre d'abord une maison à Montmartre, en 1846 il la transfère à Passy. A sa mort en 1852, son fils Emile Blanche reprend la direction de la maison qu'il dirige jusqu'en 1872. La maison de santé des Blanche est devenue célèbre grâce à un illustre patient: Gérard de Nerval, qui y a fait plusieurs séjours. Maupassant, devenu fou à la suite de l'aggravation de sa syphilis, y passera les derniers mois de sa vie en 1892 et 1893.
Utrillo peint ici de l'extérieur la maison du Docteur Blanche à Auteuil. Hommage? Les Blanche, à la suite de Pinel, n'enferment pas, n'excluent pas, ils cherchent à intégrer: un fou, ou un alcoolique, est un être humain.
Le portail d'Utrillo est ouvert alors que celui de la photo est fermé.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue