Pendule à poser à sonnerie au passage en... - Lot 223 - Tessier & Sarrou et Associés

Lot 223
Aller au lot
Estimation :
30000 - 40000 EUR
S'inscrire sur drouot.com
Pendule à poser à sonnerie au passage en... - Lot 223 - Tessier & Sarrou et Associés
Pendule à poser à sonnerie au passage en laiton doré et acajou poli et noirci, avec calendrier et planétaire, sans signature, le mouvement estampillé ‘L. Marti & Cie/ Médaille de Bronze' et numéroté 28519-20' Vers 1865/70 H. total 66,5 cm L. 28,4 cm P. 19 cm. Diam. du globe 23 mm. Cadran en émail blanc (quelques minuscules éraflures), chiffres romains pour les heures divisées sans numérotation à 12 minutes, aiguilles ‘Breguet' en acier bleui ; mouvement rond à deux barillets, échappement Brocot, suspension à ressort, balancier avec tige en acier et lentille en laiton avec réglage de hauteur, sonnerie sur timbre estampillé d'un ‘B' à l'intérieur. Transmission pour le planétaire de la platine arrière à une plaque rectangulaire portant trois engrenages pour animer l'axe vertical engrenant par un pignon en acier avec un train de roues commandant deux petits cadrans en émail blanc montrant, à gauche, les heures (1-12 x 2) du matin et soir et, à droite, les jours de la semaine. Le train du planétaire se trouve derrière ces cadrans autour d'une colonne cylindrique centrale portant le Soleil parcouru par les planètes inférieures (Mercure et Vénus) et le système Terre-Lune. L'ensemble est exécuté en laiton doré, mis à part le globe de la Terre réalisé en papier imprimé et coloré, avec les océans et les continents nommés. Le système Terre-Lune tourne à l'intérieur d'un calendrier en émail blanc (manque l'index) portant les noms des mois chacun divisé en jours (février vingt-huit). Un guichet à la fin de la division pour janvier laisse apparaître l'année, pendant qu'un anneau en émail blanc autour de la Terre annonce ‘Orbite de la lune parcourue en 29 jours 12 heures et 44 minutes' et marque les noeuds. Cabinet vitré sur les quatre faces avec le cadre de la porte arrière et ceux de l'intérieur, noircis. La lunette, les quatre pieds et les encadrements de la face en laiton doré ainsi que l'applique représentant deux sphinx de chaque côté d'une couronne de lauriers. Petit accident au coin gauche avant. Intéressante et élégante horloge planétaire probablement inspirée des horloges de ce genre popularisées par Zacharie Raingo et ses successeurs, même si le train d'engrenages pour la partie planétaire n'est pas le même. La disposition de notre pendule cependant se trouve à l'identique, à la fois pour les trains et les cadrans, montée sur une pendule à sonnerie de Baltazar père contenue dans une caisse en hêtre plaqué de forme borne (Chayette & Cheval : Succession Maurice Fronteau, 1re vente, 4 juillet 2003 lot 240). Le fabricant du mouvement de notre horloge, Samuel Marti (1811-69), s'installe à Montbéliard en 1832. Il devient renommé pour sa production en masse (plusieurs dizaines de milliers de mouvements par an) des mouvements de Paris d'une haute qualité. La médaille de bronze mentionnée dans sa marque lui a été décernée en 1860. La manufacture sera poursuivie par son fils aîné, Auguste Samuel (né en 1864), à sa sortie de l'Ecole Polytechnique (promotion de 1884). Il est élu Maire de Montbéliard pour l'exercice 1896-97.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue