Magnifique et unique coffret dit «nécessaire... - Lot 3 - Tessier & Sarrou et Associés

Lot 3
Aller au lot
Estimation :
30000 - 50000 EUR
Magnifique et unique coffret dit «nécessaire... - Lot 3 - Tessier & Sarrou et Associés
Magnifique et unique coffret dit «nécessaire à dents» du Roi Louis XVIII, par Grangeret, (en collaboration avec Biennais et Genu)
En acajou, orné sur le couvercle en incrustation d'argent d'une plaque à six pans aux «Armes de France» et en bordure d'une suite de palmes et rinceaux feuillagés. Avec sa clé à trèfle.
Platine du coffret en argent signée «Grangeret Coutelier du Roi à Paris.»
Garni de l'intérieur de velours écarlate, il contient:
Sur les côtés droit et gauche, deux boîtes rondes en cristal taillé à couvercles en vermeil (132,84 g brut) et deux flacons en cristal taillé, à bouchons à vis, en or ornés également des «Armes de France», ciselés en bordure de palmettes (7,23 g brut).
Au centre, un plateau contenant:
- Cinq instruments en acier poli glacé, à manches en nacre taillé à pans, garnitures en or et écus gravés des «Armes de France».
- Un étui rond en or orné d'un semis sur fond amati, contenant un porte crayon de nitrate d'argent intitulé «pierre infernale».
- Un canif, signé sur la lame «Grangeret à Paris». Flasques en nacre, garnitures en or gravé et écus aux «Armes de France», en or gravé.
- Un instrument à double effet, en métal poli glacé.
Poids brut de l'ensemble: 145,87 g.
Sur le plateau du dessous: six rugines à détartrer, en acier poli glacé, à manches en nacre taillé à pans. Garnitures et écus en or gravé aux «Armes de France». Accompagné d'un ciseau en or et métal poli glacé, à lames courbes.
Poids brut de l'ensemble: 129,16 g.
On trouve également au fond du coffret une superbe brosse à dents légèrement incurvée en or, gravé aux «Armes de France», ornée de palmettes et rinceaux émaillés, ainsi qu'un carnet de feuilles d'étain pour les obturations et des limes.
A noter que la brosse est à l'identique de celle de Bonaparte, exposée à la Malmaison. Elle ne s'en différencie que par la gravure des armes.
Poids brut: 15,74 g.
Sur la brosse à dents: poinçon de petite garantie or, Paris 1809-1819
Sur les boîtes en vermeil, on note la présence des poinçons de titre et de garantie d'argent (1797-1809) et d'orfèvre Genu.
T.B.E. Époque Premier Empire - Restauration.
Cette boîte d'instruments à dents aurait été conçue et commandée par Dubois Foucou au début 1814 pour assurer les soins dentaires du Roi Louis XVIII.
Ce remarquable coffret est le seul qui soit complet, avec son gainage d'origine en très bon état, fruit de la collaboration entre Grangeret, Biennais et Genu.
Exposition: exposition dentaire Rouen 2006, “L'art dentaire, croyances, soins, prévention”
Biographie: Pierre-François GRANGERET, unique héritier de Pierre Grangeret, obtient un poinçon d'orfèvre en 1805 et atteint le sommet de la célébrité dès 1806 lorsqu'il devient le coutelier en titre de Napoléon. Malgré les changements de régime, il continue d'avoir la faveur de Louis XVIII et de Charles X. On lui doit notamment un nécessaire de chirurgie dentaire aux Grandes armes impériales et de nombreux outils chirurgicaux.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue