GIO ANTONIO BOTTIONE

Lot 38
Aller au lot
Estimation :
2000 - 3000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 3 584EUR
GIO ANTONIO BOTTIONE

Soucis (Calendula)


Aquarelle sur traits de crayon signée en bas à gauche et située Turin


43 x 29 cm (à vue)


(Mouillures)



L’INCONOGRAPHIA TAURINENSIS

L’Iconographia Taurinensis est constitué de 64 volumes qui rassemblent 7470 oeuvres dessinées et aquarellées à partir de variétés cultivées au Jardin botanique de l’Université de Turin par quatre artistes qui se sont succédés, en tant que peintres botanistes, sans interruption pendant environ 140 ans.

Bartolomeo Caccia, directeur du Jardin depuis 1729, appelle le peintre botaniste Giovanni Battista Morandi (Milan,?-1751) à réaliser quatre cents aquarelles.

A partir de 1752, sous la direction de Vitaliano Donati (1717– 1762), Francesco Peyrolery (1710?-1783) devient peintre botaniste jusqu’en 1773.

Giovanni Antonio Bottione, son neveu, qui a d’abord travaillé en parallèle avec son oncle puis a repris son poste en 1783, resta officiellement en service jusqu’en 1807.

Angela Maria Bottione a rem placé son père en 1807 et a travaillé jusqu’en 1838 lorsqu’elle a été remplacée par Maddalena Lisa Mussino avec lequel l ’ouvrage se termine en 1868.

Cet ouvrage important dans le domaine de l’illustration scientifique n’a d’équivalent que dans de rares exemples sporadiques dans l’histoire des institutions universitaires.

Dans cette collection, la valeur artistique incontestable des tables individuelles est combinée à l’importance de la continuité de la documentation comme preuve de plus d ’un siècle de recherche floristiq ue m enée dans les états savoyards et de développement scientifique du Jardin.La collection se compose ainsi de 64 volumes in folio (les volumes LX à LXIV ayant un format dit « atlantique ») et de 7500 tables botaniques. Cette collection d’aquarelles est unique et est connue sous le nom d’Iconographia Taurinensis.

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue