CHINE - Fin époque MING (1368 - 1644)

Lot 226
Aller au lot
Estimation :
15000 - 20000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 19 200EUR

CHINE - Fin époque MING (1368 - 1644)

Encre et couleurs sur soie, Laozi assis dans un chariot orné de cabochons et de fleurs sculptées, tiré par un grand éléphant blanc richement paré, les bras du chariot ornés de têtes de phénix, le dossier surmonté d'une perle dans une mandorle flammée. Il tient un panier de fleurs et fruits de lotus ainsi que de gourdes, des rouleaux posés derrière lui. A ses côtés, un étranger tenant une bannière flottant au vent ainsi qu'un jeune cornac en habit vert, guidant l'éléphant avec ses instruments.
Encre polychrome sur soie marouflée sur toile (restaurations, manques, repeints).
Deux cachets illisibles.
Dim. 172 x123 cm.
Encadrée.
Provenance : Achat en 1976 chez Georges Lefebvre à Paris.
Donné par Georges Lefèbvre comme ancienne collection Ephrussi de Rothschild.
L'éléphant est un symbole de bonne fortune et de paix dans la culture traditionnelle chinoise. Il a toujours été aimé par les Chinois pour sa nature douce et sa longévité. L'un des cinq empereurs légendaires, Shun, a été la première personne dans l'histoire de la Chine à apprivoiser un éléphant sauvage pour labourer un champ. Le caractère "éléphant " dans les inscriptions sur os servant aux oracles
Shang représente un homme tenant un éléphant. Certains chercheurs pensent que, d'après la forme du caractère de ce mot, on peut en déduire que les habitants de la dynastie Shang (v.1600 - 1046 av.JC) avaient apprivoisé les éléphants bien avant d'apprivoiser le bétail et les chevaux. Un exquis vase Zun en forme d'éléphant en bronze de la dynastie Shang a également prouvé que l'éléphant est un objet de bon augure et l'emblème de la nation Shang.
Plus tard, à mesure que la superficie des forêts du nord de la Chine diminuait et que la population augmentait, les éléphants ont progressivement migré vers le sud.
Sous la dynastie Han (206 av. JC - 220 ap. JC) après la mission de Zhang Qian en Occident et la conquête du Vietnam par l'empereur
Han Wu Di, les éléphants ont commencé à être introduits en Chine depuis les pays d'Asie du Sud-Est et sont devenus des animaux rares dont l'empereur et les nobles pouvaient profiter.
Parmi eux, les éléphants blancs d'Asie étaient particulièrement rares et étaient considérés comme des reliques sacrées à vénérer. Le livre
Fu Rui Zhi de la dynastie Song (960 - 1279) dit : "L'éléphant blanc n'apparaît que lorsque l'empereur a réussi à conquérir et éduquer les quatre directions (le monde entier)."
Depuis plus de 2 000 ans, l'éléphant blanc est un symbole de chance, de paix et de longévité dans la tradition culturelle chinoise, d'où le dicton "Il y a un éléphant en paix ", qui décrit les océans tranquilles, les rivières paisibles et la population en bonne santé et riche
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue