XIX°-XX° SIECLE REVOLUTION 1830 / Napoléon... - Lot 222 - Tessier & Sarrou et Associés

Lot 222
Go to lot
Estimation :
100 - 150 EUR
Result without fees
Result : 50EUR
XIX°-XX° SIECLE REVOLUTION 1830 / Napoléon... - Lot 222 - Tessier & Sarrou et Associés
XIX°-XX° SIECLE REVOLUTION 1830 / Napoléon SOULT ( 1802-1857) duc de Dalmacie, fils du maréchal Très intéressante L.A.S. signé « N » de 11p in-4, Nîmes 09/09/1834. Analyse politique des conséquences de la Révolution de 1830 et de l'impact des évènements sur la situation de son père, ministre de la guerre du 11/11/1830 au 18/06/34, et qui a démissionné depuis quelques mois. Soult estime que son père a été un bouc émissaire alors qu'il « n'est que l'exécuteur des volontés ou des exigences d'autrui. C'était donc à d'autres qu'il fallait demander compte de cette situation qui nous forçait à entretenir sur pied des forces considérables… » Quant à la révolution de 1830, « je sais qu'il y a eu une grande déception dans les masses ; elles sont habituées à demander à une révolution de payer ce qu'elle coûte. Celle de 1789 avait donné des choses matérielles et tangibles, la suppression des dîmes, corvées, les biens des émigrés, du clergé, etc. En 1830 on n'avait plus rien de tout cela à donner (…) Mon père était la pierre angulaire de l'édifice. C'était contre elle que se dirigeaient naturellement tous les coups… » Il détaille ensuite les attaques subies par le maréchal, provenant de Dupin, de Broglie, Passy, Human, Duchatel… donne son avis sur le gouvernement actuel, se résumant ainsi : « nous ne subsistons plus que par nous-mêmes, par la crainte commune qu'ont inspirée les fauteurs d'anarchie. La forme de notre gouvernement n'existe plus que de nom (…) [mais] je ne crains ni les légitimistes ni les républicains ; ils sont partout trop décriés, jugés à la fois trop dangereux et trop imbéciles, pour que nous ayons à redouter qu'ils prennent de l'ascendant… » Suit une importante partie sur les personnalités composant la légation française, le corps diplomatique et le gouvernement suédois. [Lettre provenant du fond Montebello et probablement adressée au comte Alfred Jean de Montebello (1802-1861), fils du maréchal Lannes et député du Gers en 1834.]
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue