Une porcelaine à la forme du bronze


Publié par la Gazette Drouot

Imitant un modèle en métal, ce vase du début du XVIe siècle illustre la maîtrise des potiers chinois.

La Chine aura la part belle ce mercredi, vibrant au diapason d’une cloche rituelle bianzhong en bronze doré d’époque Kangxi (1662-1722), reproduite en couverture de la Gazette n° 22 (page 8, 200 000 / 300 000 €). Fabriqué au début du XVIe siècle, ce vase constitue une autre rareté sur le marché, les porcelaines d’époque Zhengde étant généralement représentées par des plats, des coupes ou encore de petits bols. Il est également remarquable par sa grande taille et sa forme, reprenant celle d’un modèle en bronze auparavant uti- lisé pour les rituels. La porcelaine a remplacé le luxueux métal dans les cérémonies à partir de 1369, Hongwu, premier empereur Ming, mettant alors en place des économies drastiques pour relever la situation financière de son empire. La porcelaine gagne ainsi ses lettres de noblesse, et la manufacture de Jingdezhen relève le défi de produire des œuvres aussi qualitatives que leurs modèles anciens, auxquelles la marque de règne, apposée à partir de Xuande (1426-1435), servira de garantie. Ce vase est à rapprocher de deux modèles conservés dans la collection du British Museum de Londres, similaires par leurs dimensions comme par leur décor. De telles pièces appartenaient en effet à des ensembles, les garnitures d’autels étant alors composées de deux vases à anses, accompagnés d’un brûle-parfums et de deux pique-cierges.

MERCREDI 12 JUIN, SALLE 13 - HÔTEL DROUOT.
TESSIER & SARROU ET ASSOCIÉS OVV. CABINET PORTIER ET ASSOCIÉS.