ADJUGÉ 129 000 €


Publié par Drouot

Ce petit cabinet chinois de l'époque Quanlong, de forme rectangulaire en bois zitan, emporte 129 000 € chez Tessier Sarrou.
Il contient des objets de lettré sculptés en néphrite.


CHINE - Epoque QIANLONG (1736-1795)
Petit cabinet de forme rectangulaire en bois zitan ouvrant à quatre tiroirs, dont deux tiroirs conservant des objets de lettré sculptés en néphrite archaïques : cigale, double gourde, ver à soie, anneau, Zhang, etc. et deux couvertures en bois d'un album. Les charnières en bronze doré des feuillages stylisés. (Manques, éclats et restaurations)
H. 10 cm  L. 12 cm  P. 8,5 cm

Provenance : Benjamin Bories, par descendance Référence : Des exemplaires similaires conservés au National Palace Museum à Taipei.

Dans les notes des lettrés de la dynastie Ming, il est mentionné que ces derniers transportaient sur eux souvent une boîte dans laquelle ils pouvaient ranger plus de vingt articles de papeterie lorsqu'ils voyageaient. Cette boîte peut être considérée comme un précurseur du « Duo bao ge » de la dynastie des Qing. Sous les règnes des empereur Kangxi, Yongzheng et Qianlong de la dynastie Qing, le pays était fort et le style littéraire florissant. Les objets littéraires élégants se sont développés et ont prospéré. L'empereur Qianlong aimait particulièrement collectionner et appréciait les antiquités. Selon les archives de la dynastie Qing, l'empereur Qianlong a ordonné régulièrement la production de diverses boîtes pour la conservation d'antiquités. Ces boîtes élaborées et magnifiquement conçues pour conserver les antiquités étaient connues sous le nom de « Duo bao ge », ce qui signifie une petite boîte pour rassembler de nombreux trésors.