Pinto, du Chili à la France

Publié par la Gazette Drouot

PINTO, DU CHILI À LA FRANCE

Deux paires de bronzes à patine dorée de Marie-Thérèse Pinto (1894-1980) sont au programme des œuvres d’art moderne dispersées par Tessier & Sarrou & Associés, le vendredi 27 mars en salle 9, à Drouot (expert : M. Schoeller) : un Colloque astral réalisé vers 1962 (300/500 €), et cette fonte au sable de 1958 titrée Le Toit du monde (18,5 x 6 x 6 cm, 200/300 €).
L’artiste chilienne, qui a commencé sa carrière de sculpteur en Italie, a approfondi sa pratique à Paris auprès de Constantin Brancusi et Henri Laurens. Elle a ensuite été marquée par les œuvres précolombiennes, qu’elle a découvertes au Mexique. Reconnu en Europe dès 1935, son travail a été régulièrement exposé en France, où elle a reçu diverses commandes de l’État. 

AVIS : VENTE REPORTÉE