Un après-midi avec Worth

Publié par la Gazette Drouot

UN APRÈS-MIDI AVEC WORTH

À la fin du second Empire, la mode gagne en sobriété, sans perdre son élégance. Le corsage des robes de ville se ferme, allant jusqu’à s’inspirer de l’habit masculin. À partir des années 1860, les crinolines cèdent également la place à des tenues plus pratiques, comme la robe à la polonaise. En témoigne cette tenue d’après-midi en taffetas vert bronze et vert olive, parvenue jusqu’à nous dans un très bel état de fraîcheur et présentée par Tessier & Sarrou & Associés le mercredi 4 en salle 6, à Drouot. Aujourd’hui attendue à 3 000/5 000 €, elle a été créée vers 1870-1872 par Charles Frederick Worth (1825-1895), l’inventeur de la haute couture française. Elle se présente en deux pièces : un bustier, formant un long tablier remonté en deux ailes sur l’arrière, porté sur une jupe ample bordée de volants. Un cordonnet couleur lin égaye la silhouette de feuillages passementés.