Première d'un mois d'octobre placé sous le signe du 7e art

Publié par la Gazette Drouot

PREMIÈRE D'UN MOIS D'OCTOBRE PLACÉ SOUS LE SIGNE DU 7E ART

À Drouot, cette vacation s'adresse aux amateurs d'affiches… de cinéma bien sûr.
Certaines ont pour provenance la collection Stanislas Choko. Assistant réalisateur et photographe de plateau, auteur de courts métrages d'animation et de documentaires engagés, il commença à acheter des affiches, à en échanger puis à en vendre dans sa boutique Intemporel en 1982. Disparu en décembre 2018, il laisse de nombreuses pièces rares dont certaines lui ont été offertes tel un ensemble d'affiches cubaines.

Présents également, hors collection cette fois, le cinéma français et américain des années 1950-1970, l'affiche française du Choc des mondes de Rudolph Maté (1951), signée Roger Soubie (1 500/2 000 €), celle de King Kong (1933) par Roland Coudon (15 000/20 000 €) et une grande image entoilée pour le Cinématographe Lumière 1896 (20 000/25 000 €).

Sans oublier un chapitre consacré au travail de l'illustrateur et dessinateur de presse, Albert Dubout pour Marcel Pagnol avec lequel il travailla à partir de 1936.