• French
  • United-Kingdom
  • United-Kingdom

Contrat de mariage entre le Marquis de Sade…

Lot 13
2 000 - 3 000 €
Résultat: 4 700 €

Contrat de mariage entre le Marquis de Sade…

Contrat de mariage entre le Marquis de Sade et Mlle Renée-Pélagie Cordier de Montreuil:
Bi-feuillet in-8, dont seules les 2 premières pages sont manuscrites. Extrait du 20 fructidor An III, par Laroche, successeur de Fortier.
«Par le contrat de mariage d'entre Louis-Donatien-Adolphe Aldof de Sade, et Dlle Renée-Pélagie Cordier de Montreuil, passé devant Fortier... le 1er Mai 1763. Le père et la mère de la Demoiselle ont promis et sont obligés...: de loger et nourrir gratuitement, dans leur maison de Paris, que dans leurs terres, les futurs époux, avec un valet de Chambre et une femme de Chambre, et ce pendant le temps et l'espace de cinq années consécutives, à compter du jour de la célébration du mariage.
S'il arrivait qu'il ne convint pas aux parties ou l'une d'elles de demeurer ensemble; en ce cas Mr et Mme de Montreuil ont promis et se sont obligés sous la solidarité de payer aux futurs époux la somme de 2000 livres par an à compter du jour de la séparation, jusqu'à l'expiration du délai de 5 années.
Enfin Mr et Mme de Montreuil ont promis et se sont obligés sous la même solidarité, après l'expiration de cinq années de nourriture et logement de payer en denier comptant aux futurs époux, par augmentation à la dot de la Demoiselle, la somme de 10 000 livres pour subvenir aux frais de leur ameublement...».
Le 1er Mai 1763, les deux familles se rendent à Versailles, sans Donatien, où «Louis XV appose son auguste paraphe au bas de l'acte, ainsi que le Dauphin, la Dauphine, le duc de Berry et le Comte de Provence, Mesdames filles de Roi, le Prince de Condé, le Prince de Conti et Mademoiselle de Sens. On ne sait par quelle maudite fatalité, le prénom de Donatien se trouve encore estropié, comme à son baptême...». Lever page 114.
En ce 1er Mai, Donatien est encore en Avignon, soignant une vérole, et espérant encore que Mademoiselle de Lauris voudra bien l'épouser ! Il n'arrivera à Paris que le 15 Mai, où un contrat plus détaillé sera alors signé. Le mariage sera finalement célébré le 17.
On joint à ce contrat, 2 feuilles de compte détaillant les sommes allouées par les Montreuil à Madame de Sade, leur fille.
- 1 bi-feuillet in-8, dont seule la première page est manuscrite, intitulé «Dot constituée par Mr de Montreuil à Mde de Sade, sa fille», décrivant les sommes jusqu'au 24 juillet 1770.
- 1 feuillet in-8, manuscrit, plié avec les bords effrangés avec petits manques, intitulé «Contrat de mariage du 1er mai 1763», décrivant les sommes avec les dates correspondantes, jusqu'au 20 juin 1777.

Prenuptial agreement between the Marquis de Sade and Miss Renée-Pélagie Cordier de Montreuil
Double leaf, 8vo, only the first 2 pages are handwritten. Extract from Fructidor 20, year III, by Laroche, Fortier's successor.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue