• French
  • United-Kingdom
  • United-Kingdom

Alphonse de NEUVILLE (1835-1885)

Lot 33
15 000 - 20 000 €
Résultat: 15 000 €

Alphonse de NEUVILLE (1835-1885)

"La bataille de Champigny". Huile sur toile. Signature apocryphe. Pendant le siège de Paris du 30 novembre au 4 décembre 1870. Important fragment représentant deux mobiles de la Côte d’Or mortellement blessés et un cadavre d’officier de la ligne, en fond le début d’une charge de «Moblots», décor naturel, sol, barrières... (273 cm x 192 cm) (Très légers accidents). Oeuvre exécutée en 1882. Le panorama de la bataille de Champigny a été réalisé avec la collaboration d’Edouard Detaille, cette oeuvre s’étend sur une circonférence de 120 mètres de long et 15 de haut. Une équipe de peintres dite «petites mains» exécutera les fonds, le ciel, la campagne, le sol. Neuville et Detaille, eux-mêmes anciens combattants de la guerre de 1870, créeront les thèmes principaux. En 1892, dix ans après sa création, le panorama de la bataille de Champigny était mis en morceaux pour être vendu. (Le tableau que nous présentons figure sur le déroulement du panorama existant dans l’ouvrage du colonel Rousset entre le village de Champigny et la redoute de St Maur. Ref.: Ph. Chabert. De Neuville. L’épopée de la défaite. Copernic 1979. Neuville. (Alphonse-Marie de) Peintre de figures et de batailles et illustrateur né à St Omer (Pas-de-Calais) le 31 mai 1835 mort à Paris le 19 mai 1885. (Ec. Fr.) Bénézit tome 7, p. 698. La bataille de Champigny. Un des plus important combat livré pour la protection de Paris. Le 2 décembre les troupes allemandes (Wurtembergeois et Saxons) se mettaient en mouvement et attaquaient toute la région du val de Marne, nos troupes ne purent endiguer l’invasion. Les trois dernières journées de Champigny coutèrent à l’armée française 12 085 soldats et 6 172 du côté allemand. Ref.: Lt colonel Rousset. La guerre franco-allemande. Chez Tallandier 1886.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue